Escapade au Domaine Bazinet





Escapade au Domaine Bazinet
En attendant la saison estivale de pêche qui s’en vient à grands pas, voici ma chronique sur la Pourvoirie au Domaine Bazinet que j’ai visité les 2-3 septembre derniers. Pour vous dire jusqu’à quel point l’accueil et le service sont impeccables à cet endroit, j’ai eu l’impression de revenir à la maison alors que j’en étais à ma toute première visite! J’y ai pêché l’omble de fontaine et la truite arc-en-ciel sous les bons conseils de Cindy, une jeune femme entrepreneure qui a grandi à la pourvoirie et qui a repris les rênes de cette entreprise familiale, accompagnée de son conjoint, Francis, de son père, Benoit, et la conjointe de ce dernier, Marielle.







En arrivant, Marielle me fait tout un accueil en m’invitant à choisir entre un chalet ou une chambre à l’auberge. Étant seule, je décide de prendre l’une des sept chambres de l’auberge avec vue sur le lac des Îles. Elle est superbe avec un grand lit deux places confortable et une salle de bain digne d’un hôtel 5 étoiles. Un peu plus tard, j’ai aussi visité l’un des 24 chalets qui peuvent accueillir entre 2 et 12 personnes et je vous présente quelques photos.









Ensuite, je vais au lac Tellier pour pêcher l’omble de fontaine. Enfin! Je suis dans mon embarcation et personne d’autre n’est sur le lac, à part les huards. J’en profite pour explorer un peu et je m’installe sur la fosse du grand rocher, exactement là où Marielle me l’avait indiqué.  Je prends quelques ombles de fontaine pour me satisfaire, mais je dois rentrer à l’auberge avant 19 h pour le repas du soir. J’ai droit à un super service au restaurant-bar de l’auberge et un délicieux repas d’huîtres à volonté. Après un grand week-end de pêche au saumon et de camping sauvage avec les jeunes de la Maison des Jeunes Point de Mire, où je travaille, et cette première journée de pêche au froid et à la pluie, je ne me plains pas de ce traitement royal! Je me couche très tôt pour être à l’aube sur le lac.
Après un petit déjeuner copieux, je me retrouve seule sur le lac Resserré. Je monte ma canne numéro 5 avec une soie flottante, un bas de ligne plongeant de 5,6 pouces/seconde, un bas de ligne de 10 pieds et un beau wolly bugger olive lesté. Après quelques passes, je trouve le bon spot et la vitesse « idéale », mais les truites se montrent difficiles et mordent du bout des lèvres. Je décide donc d’ajouter sur mon bas de ligne un plomb fendu à 2 pieds de la mouche et je repasse une fois de plus… Soudain, ma soie se tend et je prends enfin ma première truite arc-en-ciel.  Puis, j’en prends une autre suivie d’une 3e et ma pêche se transforme en véritable festival de la truite arc-en-ciel!  Vers 13 h, je quitte le lac pour le laisser reposer pour la passe du soir. J’ai passé une superbe matinée de pêche et je reviens à l’auberge avec le sourire fendu jusqu’aux oreilles.

Située à 1 800 pieds d’altitude, cette pourvoirie est assurément une destination de choix pour les mois de juillet et août puisque l’eau y reste fraîche tout l’été. Je vous souhaite de disposer d’au moins une semaine pour découvrir ses six lacs à ombles de fontaine (mouchetées) et arc-en-ciel. Il faut appeler tout de suite pour réserver.

Merci à Cindy et Marielle pour votre accueil!!!
www.domainebazinet.com

Pour en savoir plus, je vous suggère de visionner cet émission Mordus de la pêche en cliquant sur ce lien : http://mordudelapeche.com/videos/table-cyril-chef-patenaude-pave-truite/).


Denis Godbout de Repentigny, très heureux de son séjour!

Mme Cournoyer de Sorel-Tracy, des ''habitués'' qui reviennent chaque année au Domaine Bazinet!
Un plaisir de pêcher avec vous!!!




Aucun commentaire:

Publier un commentaire